Page 8 - dossier compagnie 2017-2018
P. 8

1. Tournée parisienne de la pièce LES ROSTAND

                                                                                   du 10 mars au 3 juin 2017






             26 représentations et un véritable succès critique pour la pièce




        C’est la vie d’Edmond Rostand, l'auteur de Cyrano de   Une pièce de Philippe Bulinge
        Bergerac, qui sert de cadre à ce spectacle et sa relation   Mise en scène : Maude et Philippe Bulinge
        amoureuse  et  passionnée avec  Rosemonde  Gérard,
        poétesse brillante, qu’il épousa très jeune et qui accom-  Scénographie : Camille Lamarque
        pagna de manière déterminante la construction de son   Avec :
        œuvre et sa carrière théâtrale sans commune mesure.
                                                              Charlotte Michelin,
        Cette pièce est un véritable hymne à la poésie et au   Vincent Arnaud et Victor Bratovic (en alternance),
        théâtre. On y découvre les affres de la création et les   M. Bulinge
        difficultés d’un amour partagé entre deux êtres qui se
        complètent au point de s’étouffer mutuellement...     Un spectacle créé avec le soutien
                                                              de la SPEDIDAM en 2015 et 2017.
        Soutien de tous les instants, Rosemonde voit son poète
        de mari peu à peu s’éloigner et douter...             Site internet du spectacle : www.lesrostand.com






























                                                             V. Arnaud et Ch. Michelin in Les Rostand, création 2015.



               « Quelle bonne idée de faire revivre ce couple d’écrivains, que l’on associe surtout à Cyrano et à
           l’immense succès que la pièce remporta dès sa création (1897) On découvre les angoisses d’écriture
           d’Edmond, son amour du théâtre et surtout l’amour de sa vie, sa femme. Poétesse, Rosemonde Gérard
           se marie avec lui en 1890. Il est ici question de leurs conversations, leur intimité, leurs connivences, leur
           tendresse quand elle décide de renoncer à l’écriture pour pouvoir se consacrer à lui. De la jalousie de
           cette dernière, aussi, quand l’écrivain est complètement subjugué par Sarah Bernhardt. Le texte est bien
           écrit (Philippe Bulinge), à la manière de Rostand, avec des alexandrins. Les deux comédiens, très bons,
           nous font redécouvrir un poète que nous ne connaissons plus très bien et la femme qu’il aimait. On se
           régale. »
                                                                               Sylviane Bernard-Gresh.
   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13